lun.

10

oct.

2011

8 août 19:40, Valais

Le Combin nous salue

 

 

Aujourd'hui, deux amis marchent avec nous.

 

Nous remontons le lac de barrage, vers le Grand Combin. Le chemin est large et gris et, par moments, s'enfonce dans la montagne en tunnels humides. Le Grand Combin nous attend. Nous longeons l'eau. C'est toute la montagne qui s'écoule dans le lac. Le Grand Combin ne se découvre pas. Thérèse nous dit qu'elle aime le vert dans le paysage, le vert de l'herbe, des rochers, de l'eau. Le Grand Combin nous manque. Nous montons encore, nous parlons philosophie, Belgique et politique.

 

Le chemin devient plus étroit, le versant plus herbeux. Un pont enjambe un torrent de lait bouillonnant. Thérèse qui le traverse avec nous dit qu'en montagne, on retrouve sa vraie dimension par rapport aux forces de la nature; en plaine, on se croit grand.

 

Et le Grand Combin, enfin, nous salue.