3 août 13:41, Valais

Je bascule vers mon enfance

 

 

Au barrage de Moiry déjà, l'humidité perlait sur le duvet de mes bras nus. Je me souviens avoir frissonné. Je suis partie d'un bon pas.  Les panneaux annonçent 2h40 de montée pour le col de Torrent. Je marche vite, je dépasse les touristes qui me hèlent épatés, découragés peut-être dans leur propre progression, j'arrive au col en 1h20. Brouillard, je ne vois rien. J'imagine le val d'Hérens devant moi, le Pigne d'Arolla et les Dents de Vésivi sur la gauche, le village de La Sage en contre-bas, les étés de mon enfance. Je pourrais croiser ici l'enfant que j'étais à 9 ans. Mais, brouillard, je ne vois rien. Je bascule vers mon enfance et ne vois rien, brouillard. Mes pieds avancent sur le sentier, dans ma tête, je recule.