8 Juillet 17:36, Carniques

Souvent montagne varie, bien fol est qui s'y fie.

 

 

 

 

Tu crois te rapprocher d'elle, et chaque pas t'en offre un autre profil.

Tu crois l'atteindre enfin et, chaque fois, elle se dérobe à toi,

érigeant une nouvelle ligne de crête.

Elle est une fleur ceinte d'une corolle dont les pétales se chevauchent.

Qui s'approche du coeur, s'approche de l'ultime source,

et tel l'alpiniste arrivé à la pointe du Cervin,

découvre qu'"Il n'y a rien à voir au-dessus, tout est en bas".