mer.

28

déc.

2011

23 Juillet 20:43, Bernina

Cristina

 

 

 

Il a plu toute le journée. Et toute la journée, nous avons joué aux cartes sur la toile cirée du refuge de Cristina. Entre chaque partie, l'un de nous sortait, humait l'air et les nuages, mais vite rentrait, laissant la bourrasque pour battre les cartes.

 

A 10 heures, le café et le chocolat chaud, bien qu'italien, réconfortent. A midi, les sandwiches du refuge étaient accompagnés de fromage et de saucisson du pays. Vers deux heures, un couple est venu boire le café. Ils fermaient leur résidence secondaire pour rejoindre la vallée. Vers quatre heures, une éclaircie. Il faut en profiter, bouger, sortir.

 

L'alpage fume. Le hameau de Cristina s'ébroue. Quelques maisons de pierres luisantes de pluie. Une chapelle sur une petite butte. Un cheval en liberté.

 

L'envie de partir nous fuit. Nous plantons les tentes au-dessus du village. Et nous revenons au refuge pour le spaghetti du soir, pesto ou bolo.