Grisenche-Maurienne

Nous ne traverserons pas la Vanoise, le Parc n'accepte pas les chiens. Nous éviterons donc ses paysages grandioses, surfoulés à cette saison. C'est par le col des Encombres que nous basculerons en Maurienne, sous la neige battante et les ailes de dix vautours qui surveillent notre progression.

dim.

04

déc.

2011

15 août 10:38, Col des Estronques

allumettes blanches

 

Ils étaient là, de l'autre côté de la vallée. Brillants après l'orage. Allumettes blanches dans ce foisonnement vert, ils me regardaient, nous regardaient, glisser vers le col des Estronques. Il n'y a rien d'autre à en dire; ils étaient là et me souriaient dans la lumière d'avant la neige. J'en fus si bien, soudain. 

 

0 commentaires

lun.

07

nov.

2011

15 août 19:09, Maurienne

Les loups et la fourmi

 

L'enfant est tombé dans la marmite très jeune.

 

Emmené en montagne alors qu'il n'était même pas quadrupède. Hissé à dos d'homme en haut de cols escarpés. Tenu en haleine toute la montée par une histoire inventée. Récompensé d'un raisin sec à chaque lacet du sentier. Poussé dans le dos par le doudou harnaché au sac. Béni pour sa vigueur de chamois en culottes courtes.

 

Je me suis laissé dire qu'emmener en montagne un enfant, parfois très jeune, c'est lui instiller l'envie de faire plus tard tout ce qu'il aura envie de faire: s'arrêter et regarder, ramasser un caillou, le faire rouler, plonger les pieds dans l'eau glaciale du torrent, y faire pipi, s'offrir un bâton de marche, le sculpter, courir dans les descentes, hurler avec les loups, voir une fourmi escalader une pierre.